Tout savoir sur la cave à vin enterrée : construction, dimensions, isolation, prix

Les caves à vin sont de plus en plus convoitées, qu’elles soient dans le salon, spécialisées dans le vieillissement des bouteilles, la conservation ou le service, il en existe pour tous les goûts et tous les budgets. Mais, certains préfèrent la construction d’une cave à vin enterrée, directement sous la maison. Cela permet de dédier aux bouteilles un espace de plusieurs mètres carrés. 

Dans cet article, vous allez apprendre tout ce qu’il faut savoir sur la construction des caves à vins enterrées. 

Les intérêts une cave à vin enterrée

Les avantages des caves à vin sont multiples. Elles ont la capacité de conserver de manière idéale les bouteilles de vin que vous possédez, blanc, rouge ou rosé, chacun garderont une qualité optimale pour la dégustation. Elles peuvent également améliorer un vin, en créant des espaces dédiés au vieillissement d’une bouteille, afin que celui prennent en maturité dans des conditions adaptées, donc avec une bonne température, peu de vibrations et de lumières pouvant altérer le produit. 

Une cave enterrée apparaît comme une solution idéale pour les passionnés de bons vins. Plus performantes que les caves mobiles, que l’on peut rapidement acheter et à moindre coût sur le marché, les caves enterrées nécessitent davantage de frais, mais garantissent un stockage élevé de bouteilles dans des conditions spécialement créées pour. De plus, cette pièce devient potentiellement un point de sociabilisation avec ses invités, souhaitant découvrir l’endroit. Certains aménagent, spécialement pour les dégustations, leur cave avec des assises afin de proposer cette expérience. 

Une cave à vin enterrée représente aussi un avantage financier lors de la revente d’une maison. Cette partie bonus est un argument de poids qui est susceptible de plaire à de nombreux futurs acheteurs. 

La construction d’une cave à vin peut aussi servir de pièce de stockage pour d’autres produits et aliments, elle servira donc également de garde-mangé et permettra un gain de place dans les pièces principales de la maison. 

La construction d’une cave à vin enterrée : choses à savoir 

Avant d’entreprendre la construction ou l’aménagement d’une cave à vin, plusieurs choses sont à prévoir et à savoir. Pour cela, vous devez être informés des obligations légales, mais aussi du déroulé des travaux.

Les déclarations et obligations 

Comme énoncé dans l’article 552 du Code Civil, le propriétaire d’un bien immobilier est également propriétaire du dessous de son bien, en d’autres termes, ce dernier est libre d’aménager les sous-sols dans les limites de sa propriété. Il peut alors procéder en toute légalité à une excavation sous sa maison ou dans son jardin.  

Cependant, sous certaines conditions, une autorisation administrative peut être demandée : 

  • Le propriétaire devra fournir une déclaration préalable de travaux si la surface qui sera construite est de 5 à 20 m² au sol, et devra déposer cette demande à la mairie.
  • Au-delà de 20 m² au sol, le propriétaire devra soumettre une demande de permis de construire. 

Ces conditions sont valables si, sur la surface de la cave, les plafonds sont à une hauteur minimum de 1,80 m. Toutes les zones ou le plafond est plus bas que cette limite, ne sont pas comptabilisées.

La phase travaux  

La première étape lors des travaux est l’excavation, il s’agit du moment où la cave sera creusée dans le sol. Si la construction de la cave a lieu dans le jardin, alors il est possible d’utiliser des engins spécialisés, comme une mini pelleteuse, qui permettra d’effectuer les travaux rapidement. Si la cave se situe en dessous de la maison, l’excavation devra être manuelle. Pour savoir comment agir, il est primordial de faire appel à un professionnel. 

Après l’excavation, il faudra mettre en place le réseau électrique ainsi que l’isolation, et notamment dans les régions chaudes. Pour optimiser la conservation du vin, la température ambiante de la cave doit être en 10 et 14 degrés. 

Enfin, la dernière étape est l’aménagement de la cave, le choix des casiers et des matériaux. Pour cela, les spécialistes recommandent le bois de chêne. 

Les variations de prix pour la construction d’une cave à fin 

Le budget de votre cave à vin dépend de nombreux critères, il faut donc considérer de nombreux coûts : 

  • L’électricité
  • Les équipements
  • L’isolation 
  • L’aménagement ou la construction complète 
  • Les coûts supplémentaires

Pour connaître le coût réel de votre projet, faites appel à des professionnels afin de récolter plusieurs devis qui vous permettront de savoir ce qu’il vous faut, et ce qui convient à votre budget. En moyenne, comptez de 15 000 à 30 000 euros. 

Si vous souhaitez installer une cave à vin enterrée dans votre maison en construction, les coûts seront légèrement plus bas, car compris dans la conception globale. À cette occasion, vous pouvez opter pour une cave préfabriquée, qui sera directement placé sous le sol de votre maison, et accessible par escalier ou trappes. Il est possible d’acheter une cave préfabriquée simple, ou plus impressionnante, ronde ou ovale.

Laisser un commentaire

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page